COTE D’IVOIRE/Lutte contre les inondations : D’importants investissements dans les ouvrages de drainage

Devant la récurrence des inondations qui surviennent depuis quelques années, le gouvernement a entrepris plusieurs actions afin de juguler cette situation. Ainsi, d’importants investissements ont été faits dans le domaine de l’assainissement et du drainage, notamment à Abidjan, épicentre chaque année de la montée des eaux.

Le Premier Ministre Patrick Achi a procédé, le 10 mars dernier, au lancement des travaux de construction des ouvrages de drainage des eaux pluviales à Anonkoua Kouté à Abobo. Ce projet structurant, d’une durée de 15 mois et d’un coût de 155 milliards de FCFA, vise à améliorer la gestion des déchets solides et à réduire la vulnérabilité des populations aux inondations dans de nombreuses zones urbaines, notamment à Abobo. Avec un coût estimé à 245 milliards de FCFA, le projet de gestion intégrée du bassin versant du Gourou vise  à renforcer et à sécuriser le réseau d’assainissement du District d’Abidjan, une meilleure régulation de l’évacuation des eaux pluviales dans la capitale économique ivoirienne et, surtout, la réduction des inondations au niveau du carrefour de l’Indénié, entre Adjamé et le Plateau.

Le projet d’assainissement et d’amélioration du cadre de vie d’Abidjan (PAACA), avec un coût de plus de 40 milliards de FCFA, va contribuer au développement de services d’assainissement accessibles, durables et innovants dans le District Autonome d’Abidjan. L’objectif général reste de renforcer le réseau d’évacuation des eaux usées dans six sous-quartiers d’Abidjan, notamment Adama Sanogo et Anador-université Nangui Abrogoua dans la commune d’Abobo, Angré star et II Plateaux dans la commune de Cocody, et Adjamé village et Bracodi dans la commune d’Adjamé.

Quant au Programme d’Amélioration Durable de la Situation d’Assainissement et du Drainage (PADSAD) d’Abidjan, d’un coût de 55 milliards de FCFA, il permettra, de maîtriser les eaux usées d’au moins 10 000 ménages, de réaliser la première station de traitement de boue de vidange du Grand Abidjan qui sera située dans la zone d’Anyama. Ce projet d’une durée de deux ans, lancé le 13 octobre 2020, couvre les zones de Cocody, Yopougon, Abobo, Adjamé, Anyama, Koumassi, Marcory, Treichville.

Source : page officielle du gouvernement de Cote d’Ivoire

leave a reply