NIGERIA /Criminalité : l’État de Zamfara appelle les civils à s’armer

Au Nigeria, le nord-ouest du pays est de plus en plus la cible d’attaques de bandes criminelles qui pillent et enlèvent les habitants. Pour tenter d’y faire face, l’État de Zamfara appelle les civils à se doter d’armes pour se protéger eux-mêmes. Il a décidé de fermer les marchés dans plusieurs districts et d’interdire la circulation à moto. « Nous avons fait cette déclaration à cause du retour des attaques de bandits dans certaines régions de l’État, et en ce qui concerne le début de la saison des pluies, de nombreux agriculteurs veulent accéder à leurs terres agricoles pour produire des aliments pour le public. Nous avons épuisé toutes les mesures pour protéger la vie et les biens des citoyens », a déclaré  Ibrahim Dosora, le porte-parole du gouvernement de Zamfara.

Cette initiative très controversée illustre le désarroi des autorités locales face à l’absence de l’État fédéral. Elle fait dénonce également  la prolifération à travers tout le pays de groupes de justiciers, créés pour protéger les populations.

Emi Flo avec Rfi

leave a reply